Accouchement

Tout savoir sur l’accouchement

Filtrer

Réinitialiser

Jour J  : tout sur l’accouchement

L’accouchement, c’est un peu la concrétisation de vos 9 mois de grossesse : Le moment tant attendu de la rencontre avec votre bébé est sur le point d’arriver !

Accoucher peut paraître inquiétant pour de nombreuses femmes et il est tout à fait normal d’appréhender cet événement, surtout lorsqu’il s’agit de votre premier accouchement 😉 . Sachez qu’il existe des cours de préparation à l’accouchement et à la parentalité..

Néanmoins, si vous cherchez des réponses immédiates à vos questions, vous avez frappé à la bonne porte !

Le bébé, il arrive quand ?

Curiosité et impatience vous rongent ! Il n’y a rien de plus normal que de vouloir connaître la date de la naissance de votre enfant. Cela permet de se préparer mentalement à la venue du bébé. Alors, comment calculer la date d’accouchement ?

Vous pourrez connaître la date estimée de votre accouchement grâce à votre gynécologue ou votre sage-femme ! Pour la calculer, le ou la gynécologue/sage-femme se base d’abord sur la date du premier jour de vos dernières menstruations. Puis, l’échographie du premier trimestre viendra préciser cette date grâce à la mesure du fœtus de la tête aux fesses. Attention, votre bébé ne va pas forcément naître à la date indiquée. L’accouchement peut survenir quelques jours avant ou après.

Je sens que je vais bientôt accoucher : dois-je aller à la maternité ?

Savoir si l’accouchement est proche n’est pas toujours chose évidente. La perte du bouchon muqueux ne signifie pas nécessairement qu’il faut se rendre à la maternité. Il faut également savoir distinguer les contractions de travail des “fausses” contractions, courantes en fin de grossesse : faites-vous confiance, vous saurez faire la différence le moment venu.

A savoir : une fois la poche des eaux rompue, votre bébé n’évolue plus en milieu stérile ! Voilà pourquoi il est urgent de vous rendre dans votre maternité 😉

Des contractions intenses toutes les 5 minutes pendant au moins 2 heures sont le signe évident que vous allez probablement mettre au monde votre bébé dans les heures qui viennent.

L’accouchement, comment se déroule-t-il ?

Plus de doute, le bébé arrive ! C’est le moment de s’armer de force ! Il existe deux façons de mettre au monde son enfant : la future maman peut donner naissance soit par voie basse soit par césarienne ou “voie haute”. L’accouchement par voie basse est privilégié, sauf en cas de contre-indication. La césarienne peut être programmée, ou réalisée en urgence si une complication intervient au cours du travail.

L’accouchement peut être accompagné d’une analgésie péridurale si la future maman souhaite être soulagée de la douleur des contractions, ou en cas d’indication médicale.

Certaines femmes enceintes dépassent leur date de terme. Dans ce cas de figure, il est proposé aux parents un déclenchement de l’accouchement afin d’éviter certaines complications. Le déclenchement peut se faire de façon mécanique (ballonnet, rupture des membranes) ou hormonale (prostaglandines, ocytocines), en fonction de la maturité du col de l’utérus. Une grande partie des maternités françaises n’autorisent pas de dépassement de terme au-delà des 5 jours après la date du terme. Le déclenchement peut avoir lieu entre 41 SA et 3 jours et 42 SA mais il a souvent lieu à 41 SA et 5 jours pour éviter tous risques.

Un accouchement se déroule en trois étapes distinctes :

  • Le travail : Il commence par des contractions utérines intenses et rapprochées, et la rupture de la poche des eaux. Lors de cette première étape, le col se dilate. La dilatation peut être longue comme rapide ! Cela dépend de chaque femme, du nombre d’enfant qu’on a déjà eu, de la position du bébé, et de plein d’autres critères Le travail commence à 3 cm de dilatation tandis qu’une femme enceinte ne peut accoucher que lorsque la dilatation du col a atteint 10cm, une “dilatation complète”. Ce n’est qu’une fois le col complètement dilaté que le bébé peut commencer à descendre dans le bassin. Cette phase peut encore durer quelques heures.
  • L’expulsion : Lors de l’expulsion du bébé, sauf s’il est en siège, c’est la tête qui sort en premier. Dans la majorité des accouchements, la nuque se retrouve contre le pubis et la femme qui accouche pousse lors des contractions pour aider le bébé à sortir. Au fur et à mesure des efforts de poussée, la tête progresse sur le périnée qui se distend progressivement pour la laisser passer. En cas de nécessité, Il est possible qu’une légère incision du périnée appelée épisiotomie soit effectuée après information et accord de la parturiente, afin de faciliter la sortie du bébé. Une fois la tête dehors, la sage-femme ou l’obstétricien peut accompagner la sortie de l’enfant si nécessaire, par des manoeuvres facilitant le passage des épaules.. Ça y est ! Le bébé est né, vous êtes maman !
  • La délivrance : Dans les 15-20 minutes qui suivent la naissance, des contractions utérines surviennent à nouveau. L’utérus se contracte et permet le décollement puis l’expulsion du placenta grâce à quelques poussées de la jeune maman et à la pression de la sage-femme sur le haut utérin. Une fois le placenta expulsé, la sage-femme vérifie qu’il est bien sorti en entier, et qu’il ne reste donc rien dans l’utérus. Si le placenta n’est pas complet, la jeune maman risque une hémorragie de la délivrance : une révision utérine est alors effectuée.

 

Vous pouvez également vous renseigner sur les suites immédiates de l’accouchement et sur votre retour de couches. Bien informée, vous ne vivrez que mieux ces moments : le savoir c’est le pouvoir ! 💪

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles dédiés à la grossesse, l’alimentation, l’allaitement, etc.

Je m’inscris à la newsletter
May Santé