Comment traiter les hémorroïdes après l’accouchement ?

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Télécharger May

Partager l'article

Les hémorroïdes font partie des petites complications qui peuvent survenir après l’accouchement. Décidément !

Mais les hémorroïdes, pourquoi ? Et comment les traiter ? 🤯

Pourquoi peut-on souffrir d’hémorroïdes avant et après un accouchement ?

Les hémorroïdes sont des vaisseaux sanguins entrelacés, tapissant l’intérieur de l’anus et situés dans le rectum. Concrètement, lorsque vous souffrez d’hémorroïdes, cela signifie que les vaisseaux sanguins sont gonflés, à cause d’une augmentation de la pression. Que ce soit avant ou après l’accouchement, la constipation est souvent responsable de l’apparition d’hémorroïdes.

Les hémorroïdes avant l’accouchement

Les hémorroïdes sont provoquées par l’insuffisance veineuse, c’est-à-dire la difficulté du sang à remonter et à circuler des membres inférieurs (les jambes) vers le cœur. Le volume sanguin de la femme enceinte augmente pour apporter au bébé tout ce dont il a besoin (oxygène, alimentation…) pour se développer. La dilatation des vaisseaux sanguins est la conséquence des modifications hormonales. Pour faire simple, la grossesse favorise la mauvaise circulation du sang.

Les hémorroïdes après l’accouchement

Les jours suivant l’accouchement, les mères souffrent souvent de crises hémorroïdaires à cause des efforts de la poussée en salle de travail. Les hémorroïdes sont très fréquentes après un accouchement par voie basse.

Comment traiter les hémorroïdes si on allaite ?

Rassurez-vous, même si vous allaitez, il est tout à fait possible de traiter et soulager vos hémorroïdes. Pour soigner les hémorroïdes, le professionnel de santé qui vous suit (à la maternité ou en ville) peut vous prescrire un traitement par voie locale (pommade ou crèmes ou suppositoires) ou voie générale (antalgiques compatibles avec l’allaitement).

Pour soulager l’inconfort des hémorroïdes, il est conseillé d’appliquer de la glace. Il est probable que la position assise vous procure une sensation de gêne. Pour y remédier, vous pouvez tenter de vous asseoir sur un coussin ou un oreiller. 🙂

Afin de favoriser le retour veineux, n’hésitez pas à associer des méthodes non médicamenteuse à votre traitement :

  • 🦵 Les bas de contention
  • 👠 Les chaussures à petit talon
  • 🏊 Une activité physique régulière, comme la natation
  • 💧 L’hydratation (buvez suffisamment d’eau !)
    On vous conseille d’éviter les bains chauds car la chaleur dilate les vaisseaux sanguins.

❗ Attention, pas d’auto-médication ! Oui, comme pendant la grossesse, si vous allaitez (ou même si vous n’allaitez pas d’ailleurs), consultez un professionnel de santé avant de prendre tout type de traitement ! La prise d’un médicament n’est jamais anodine 🙂

Quand faut-il consulter ?

S’il est normal de ne pas trop aller à la selle les premiers jours après l’accouchement (elles redeviennent régulières progressivement), il est conseillé de consulter un professionnel de santé lorsque sont constatés des saignements dans la région anale. Si vous ressentez des douleurs, brûlures, démangeaisons, suintements et que vous avez des selles très noires, n’hésitez pas à aller consulter votre médecin traitant afin qu’il effectue un diagnostic. Un examen proctologique peut vous être prescrit.

 

Les hémorroïdes sont des complications peu agréables et parfois douloureuses mais rassurez-vous, la plupart du temps, elles disparaissent au bout de quelques jours ! N’hésitez pas à vous renseigner et à consulter un.e professionnel.le de santé : il n’y a pas de petit maux, après l’accouchement ! Sentez-vous légitime de parler de tout 🙂


Écrit par Equipe May . Publié le 06 décembre 2022

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser