Comment aider son enfant à développer son empathie ?

Eveil bébé
7 minute(s)

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Téléchargez May

Partager l'article

L’empathie est déterminante dans les compétences sociales et affectives : la faculté de se mettre à la place de quelqu’un et de percevoir ce qu’il ressent est une qualité chez l’enfant qui favorise ses bonnes relations et l’altruisme. 

L’empathie est innée !

Être capable de ressentir les émotions de quelqu’un est innée chez les bébés : avant 1 an, par exemple, votre enfant est déjà capable de faire la différence entre les expressions du visage qui expriment la joie ou la tristesse.

L’empathie est générée par l’ocytocine souvent appelée « l’hormone de l’amour ». Vous stimulez cette hormone chez votre enfant tous les jours, de façon tout à fait naturelle, au travers de différents gestes de maternage que vous réalisez : câlins, sourires, caresses, massage, allaitement, …

L’empathie a donc un caractère inné. Elle se développe tout au long de la vie de votre enfant et a besoin d’être entretenue. 

Quelques conseils pour stimuler et favoriser le développement de l’empathie chez votre enfant

  • Tout d’abord, montrez-vous vous-même empathique avec votre enfant ! Répondez à ses pleurs, dites-lui que vous comprenez ses émotions lorsqu’il est en colère, fatigué, triste… L’empathie se nourrit de l’empathie !
  • Verbalisez avec votre enfant vos propres émotions.
  • Aidez-le à mettre des mots sur les siennes. Cela lui permet de comprendre ses émotions et dans le futur celles d’autrui. Vous pouvez faciliter cette verbalisation avec des livres mettant en scène différentes émotions, ou en lui montrant des représentations des différentes émotions et en lui demandant de montrer celle à laquelle il s’identifie sur le moment. 
  • Face à un enfant triste, heureux, en colère, … demandez à votre enfant comment il se sentirait s’il vivait la même situation.
  • Si votre enfant se dispute avec quelqu’un, prenez le temps de lui expliquer les conséquences que ses gestes, paroles, attitudes peuvent avoir.
  • Apprenez à votre enfant à s’ouvrir à d’autres perspectives en jouant à des jeux de rôle.
  • Si vous constatez que votre enfant manque d’empathie, vous pouvez l’inviter à réaliser des actions pour vous rendre service ou réconforter un ami, frère, sœur, … Faites-lui alors apprécier les répercussions positives que son geste a entraîné.  

? Encourager l’empathie de nos enfants, c’est tout simplement travailler pour un monde meilleur, rien que ça ! 


Écrit par Equipe May . Publié le 03 novembre 2020

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour découvrir nos astuces

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser