9 mois de grossesse : tout ce qu’il se passe

Déroulé grossesse
Développement du fœtus
34 minute(s)

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Téléchargez May

Partager l'article

9 mois de grossesse : votre bébé se prépare au grand jour

Son corps se couvre d’une crème blanchâtre

Le fœtus est recouvert d’une crème que l’on appelle le vernix. Un peu comme du beurre étalé en couche épaisse sur la peau. Ce corps gras n’est pas des plus seyants mais il très utile :

  • Il permet de protéger sa peau,
  • Il apporte un côté lubrifiant pour faciliter le passage,
  • Surtout, à la naissance, le vernix va créer une barrière permettant de conserver la chaleur.

Le vernix a pris les odeurs du nid intérieur de votre bébé, il est donc important de préserver cette petite couche de gras ! Pas de bain de décapage donc, la peau en absorbera spontanément une bonne partie dans les heures qui suivent la naissance.

Il s’entraîne à respirer !

Certaines auront peut-être l’impression de sentir comme un cœur battre à l’intérieur d’elles-mêmes. C’est tout simplement le bébé qui a le hoquet. Le hoquet (très fréquent chez certains!) est lié à l’immaturité du diaphragme qui se contracte trop, en avalant du liquide amniotique ou en faisant des mouvements respiratoires… Car oui, votre bébé s’entraîne à respirer ! Pour former ses poumons, il y fait entrer du liquide amniotique. C’est d’ailleurs ce qui explique que pendant quelques jours après la naissance, les bébés crachent et toussent pour dégager leurs poumons.

Le rythme cardiaque de votre bébé lui permet de s’adapter au cours du travail

Pendant le travail, des capteurs sont placés sur le ventre de la femme. C’est ce qu’on appelle le monitoring. Il permet d’écouter le cœur du bébé et de suivre le rythme des contractions.

Tout ce qui se passe à l’intérieur reste encore relativement mystérieux, nous avons peu de moyen de savoir comment le bébé se sent. L’écoute du rythme du bébé au cours du travail nous permet de voir comment il s’adapte aux contractions. Il arrive souvent d’observer des ralentissement du cœur du bébé au cours de brefs moments. Son rythme de base se situe entre 120 et 160 battements par minute, et il peut descendre à 90 sur quelques secondes.

Ce ralentissement correspond à un phénomène d’adaptation de l’enfant : il permet de laisser le sang aux organes les plus importants (le cerveau notamment). 

Chez l’adulte c’est la même chose ! Lors d’une chute de tension (ralentissement du rythme cardiaque), le sang n’irrigue plus que les organes importants (le cerveau, l’appareil digestif), dans un mécanisme de protection. Il suffit de s’allonger pour rééquilibrer le volume sanguin dans le corps.

Bien sûr ce phénomène doit rester épisodique pour s’assurer que le bébé aura l’endurance nécessaire pour toute la durée du travail.

Bon à savoir aussi …

  • Le terme de la grossesse approche et vous commencez sûrement à imaginer votre bébé. Ne soyez pas surprise le jour J si votre nouveau-né est tout violet ! Le sang maternel, après avoir traversé les organes de la mère pour aller vers le fœtus, n’est plus chargé qu’à 65 % d’oxygène. C’est ce qui explique sa couleur violacée à la sortie. Pas de stress donc : son corps rosira au bout de quelques secondes, les extrémités se coloreront en dernier.
  • Sous l’effet des hormones féminines présentes dans le liquide amniotique, les enfants garçons et filles se retrouvent avec les testicules ou les petites lèvres gonflées …. Cela est tout à fait normal, les parties génitales dégonfleront très vite.
  • À la naissance le visage de l’enfant semble oedématié. Plusieurs choses y participent : l’eau dans laquelle il baigne s’est infiltrée sous sa peau, et bien sûr son passage dans le bassin étroit ne va pas aider. Ne vous inquiétez pas, les traits du bébé changent très vite; votre bébé évacue l’eau infiltrée dans son corps au cours des premiers jours, ce qui contribue à son impressionnante perte de poids. Son crâne est très malléable, et reprendra lui aussi rapidement une forme plus gracieuse.
  • Même s’il ne semble rien y avoir à digérer là-dedans, l’enfant absorbe des petites particules qui flottent dans le liquide (cellules amniotiques ou débris de peau). Ces particules se retrouvent dans l’estomac qui sécrète des suc gastriques, et un concentré de sucs s’accumule dans les intestins. C’est le fameux méconium, le premier caca du bébé. Il reste normalement dans ses intestins jusqu’à la naissance. C’est un caca “propre” et sans odeur, d’une couleur et d’une consistance type pétrole très caractéristique.

Les exploits de votre corps à 9 mois de grossesse !

Pour la future maman, le dernier mois de grossesse est un mélange d’excitation et de désagréments un peu pénibles… Mais ces désagréments ont une fonction ! On vous présente deux grands classiques, sachant que bien sûr (et heureusement!) vous n’êtes pas obligée de les cumuler.

Votre corps gonfle … au cas où il viendrait à manquer

Il n’est pas rare de souffrir d’un œdème qui touche principalement les jambes et les pieds, mais aussi tout le corps et même le visage. On a la trace de l’oreiller pendant plusieurs heures, les bagues doivent être retirées sous peine de ne plus y arriver avant la naissance, on a cette étrange impression que le relief de notre cheville a disparu et que nous avons pris 2 tailles de pieds en longueur et en largeur.

Ce phénomène est multifactoriel :

  • Les hormones entraînent un relâchement des vaisseaux sanguins. Le sang a alors tendance à stagner dans les extrémités des vaisseaux, mais ceux-ci sont perméables, et une partie du sang finit par infiltrer les tissus environnants.
  • Le bébé pèse dans le bassin et bloque ainsi la remontée du sang du bas du corps vers le haut du corps.
  • Surtout, votre corps de femme enceinte est resté connecté à la préhistoire : il craint que demain ça ne soit la famine et la traversée du désert ! Prévoyant, il stocke tout ce qu’il peut au cours de la grossesse, surtout vers la fin.

Mon conseil de sage-femme :

Surélevez vos jambes au maximum et passez le pas des bas de contention. N’hésitez pas aussi à demander des massages.

Si vous êtes très gonflée, pas de panique. Voici l’histoire d’une de mes patientes qui devrait vous remonter le moral. Je rencontre une femme à 6 mois de grossesse. Quelques mois plus tard, en salle d’accouchement, elle est difficile à reconnaître : elle a pris 10 kg d’eau en 2 mois ½ . L’accouchement, la naissance d’un bébé , la sortie du liquide amniotique et du placenta lui font perdre instantanément 5 kg. Au cours de son séjour à la maternité, elle fait pas moins de 8L d’urine ! Une semaine après l’accouchement, elle avait donc perdu 12 kg 🙂

Vous dormez mal … au cas où il arriverait quelque chose la nuit !

L’insomnie est malheureusement un grand classique du dernier trimestre. Là aussi, plusieurs facteurs :

  • Les multiples pipis et le bébé qui bouge
  • L’engourdissement des extrémités lié à la mauvaise circulation du sang qui nous oblige à changer plusieurs fois de position
  • Et les hormones, encore elles ! Elles nous mettent dans cet état particulier d’hypervigilance. Notre cerveau reptilien sait qu’il y a des milliers d’années les prédateurs attaquaient la nuit. Il n’a pas encore intégré que vous vivez dans un logement sécurisé et que monsieur ne s’est pas absenté pour aller chasser le mammouth vous laissant seule dans la caverne !

Il peut arriver n’importe quand …

Votre bébé peut maintenant arriver à n’importe quel instant. 80% des naissances ont lieu les 15 derniers jours de la grossesse : tenez-vous prête !

On ne vous le dira jamais assez : reposez-vous au maximum, prenez soin de vous, et profitez de ces derniers instants de tranquillité. Même si soyons honnête, si nous avions toutes peur d’accoucher en début de grossesse, un nouveau sentiment s’installe : on en a marre, on a envie d’accoucher !

Le truc fou

Quoi de plus fou que ce qu’il va se passer dans les prochaines semaines ?! Vous allez donner la vie, construire ou agrandir une famille, rencontrer ce petit être qui habite chez vous depuis ces neuf mois … On vous souhaite un accouchement de rêve et une merveilleuse rencontre !

Gardez quand même en tête que si vous n’êtes pas transportée de bonheur et d’amour au premier regard, il n’y a rien d’anormal à cela : vous avez toute une vie pour rencontrer ce bébé 😉

À ne pas manquer

Dans de rares situations, une 4ème échographie peut être proposée. C’est notamment le cas si vous faites du diabète gestationnel, si le bébé semblait petit ou au contraire très dodu à la dernière échographie, si vous avez dû avoir une césarienne pour une naissance précédente, ou si le bébé n’était pas encore la tête en bas à la dernière échographie.

Rappelez vous :

Chaque grossesse est différente ! Le développement de votre enfant, dès sa vie intra utérine, est unique !

Vous êtes perdue dans les calculs ? 2 semaines séparent le nombre de semaines de grossesse et le nombre de semaines d’aménorrhée : 3 SG = 5 SA par exemple. Consultez notre fiche “calendrier de grossesse” en cas de doute !

Le jour J approche et May est toujours là. Découvrez tous nos articles pour votre nouveau-né !


Écrit par Equipe May . Publié le 28 octobre 2022

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser