Quel suivi pour une grossesse gémellaire ?

Déroulé grossesse
2 minutes

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Télécharger May

Partager l'article

De plus en plus de femmes font l’expérience d’une grossesse gémellaire. Mais quels sont les risques lorsque l’on attend des jumeaux, et quelles sont les précautions à prendre ?

Réponse, ici ! 👇

Comment se forme une grossesse gémellaire ?

On parle de grossesse gémellaire lorsque l’utérus abrite 2 foetus. Il s’agit d’une grossesse multiple, la femme enceinte va donc avoir des jumeaux !

La grossesse gémellaire peut être :

  • Mono-choriale : les deux embryons partagent le même placenta
  • Bi-choriale : les deux embryons possèdent chacun leur propre placenta
  • Mono-amniotique : les deux embryons partagent la même poche des eaux
  • Bi-amniotique : les deux embryons possèdent chacun leur propre poche des eaux

Il existe deux types de gémellité :

  • Les “vrais” jumeaux : L’ovule est fécondé par le spermatozoïde et forme l’embryon. Il se divise ensuite en 2 embryons qui se développent côte à côte. De ce fait, les bébés possèdent les mêmes gènes, le même sexe et sont appelés “jumeaux monozygotes”. Dans la majorité des cas, ils partagent le même placenta. Cependant, ils peuvent avoir chacun leur propre poche de liquide amniotique.
  • Les “faux” jumeaux : La fécondation a lieu différemment. Deux ovules sont fécondés par deux spermatozoïdes. De ce fait, les deux embryons se développent indépendamment. Les bébés n’ont alors pas le même patrimoine génétique et sont appelés “jumeaux dizygotes”. Les faux jumeaux peuvent être de sexes différents, ce qui n’est pas le cas pour les vrais jumeaux.

Quels sont les signes qui traduisent une grossesse gémellaire et comment la confirmer ?

Le médecin ou la sage-femme peut se douter que la future maman est enceinte de jumeaux lorsque l’utérus est plus large ou s’il/elle a entendu deux rythmes cardiaques différents lors de l’écoute du cœur du bébé. Pour autant, seule une échographie peut confirmer la grossesse gémellaire. Pour ce faire, il vous faut attendre l’échographie de datation qui a lieu au premier trimestre de la grossesse, lors de la 7ème semaine d’aménorrhée environ. Cet examen échographique est important car il permet de déterminer la nature de la gémellité.

💡Le nombre de grossesses multiples a sensiblement augmenté depuis 1990. Cela s’explique par un recours accru à la procréation médicalement assistée (PMA). En effet, la probabilité d’avoir une grossesse multiple augmente de 25% lorsqu’une femme a fait le choix de la procréation médicalement assistée.

Quels sont les risques d’une grossesse gémellaire ? Comment la vivre au mieux ?

Attendre des jumeaux est considéré comme un cas de grossesse à risque. La femme enceinte a donc besoin d’un suivi de grossesse spécifique, effectué par un gynécologue obstétricien spécialisé. Les futures mamans de jumeaux peuvent vivre certaines complications. Elles ont plus de risques de faire de l’hypertension artérielle ou de la pré-éclampsie pendant la grossesse. Il est aussi possible qu’elles souffrent davantage d’anémie ou de diabète gestationnel. Une grossesse gémellaire présente également certains risques pour les bébés avec la possibilité d’un déclenchement du travail prématuré, l’apparition d’une anomalie congénitale ou le développement du syndrome transfuseur-transfusé (lorsqu’un bébé reçoit une trop grande quantité de sang et l’autre pas suffisamment) chez les vrais jumeaux.

❗ L’accouchement à la maternité est vivement conseillé lors de grossesses multiples car cela permet une prise en charge optimale par l’équipe médicale. Accoucher à domicile ou dans une maison de naissance n’est pas recommandé. Généralement l’accouchement a lieu par voie basse, mais la césarienne est très courante lorsque le premier bébé est positionné en siège ou que d’autres complications ont lieu.

Qu’il s’agisse de jumeaux, de triplés ou de quadruplés, les naissances multiples peuvent inquiéter les parents et les pousser à s’interroger. Rassurez-vous, bien qu’elle soit considérée à risque, la grossesse gémellaire se passe très bien pour la grande majorité des femmes enceintes ! 🙂


Écrit par Equipe May . Publié le 16 janvier 2023

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser