Toxoplasmose pendant la grossesse : définition, risques et prévention

Alimentation grossesse
3 minutes

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Télécharger May

Partager l'article

Lors de la grossesse, une liste d’interdictions alimentaires vous est remise par les professionnels de santé qui vous suivent. Le but est d’éviter les risques d’infection alimentaire qui peuvent causer des complications lors de la grossesse. On compte deux grandes catégories d’interdictions alimentaires lors de la grossesse : celle liée à la toxoplasmose et celle liée à la listériose.

Dans cet article, on s’intéresse aux risques de toxoplasmose pendant la grossesse !

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une infection par le parasite Toxoplasma gondii. Elle a la capacité de traverser la barrière placentaire et donc d’atteindre le fœtus. Dans 80% des cas, la toxoplasmose est bénigne et asymptomatique. Dans les cas où il y a des symptômes, ce sont le plus souvent des courbatures, de la fatigue, de la fièvre, des ganglions gonflés ou encore des maux de tête qui sont observés.

Il ne s’agit pas d’une infection contagieuse entre les humains. Le parasite peut être présent sous forme inactive chez les animaux (sauf chez les félins). Ce qui signifie qu’il est possible que vous soyez contaminée par la toxoplasmose dès lors que vous mangez de la viande crue ou peu cuite d’un animal contaminé. C’est la raison pour laquelle la viande crue est déconseillée pendant la grossesse (c’est également pour éviter les risques de listériose). Chez les félins, le virus prend une forme active c’est-à-dire qu’ils éliminent le parasite dans leurs excréments.

💡 Il est possible que vous soyez immunisée contre la toxoplasmose. C’est le cas de nombreuses femmes enceintes, surtout lorsqu’elles ont déjà été infectées par le parasite. Pour en être sûr, le/la professionnel.le de santé qui vous suit vous prescrit un dépistage sérologique réalisé à l’aide d’une prise de sang. Il va permettre de déterminer si vous êtes immunisée ou non.

Quels sont les risques de la toxoplasmose pendant la grossesse ?

Le parasite peut traverser le placenta et infecter votre bébé, on parle alors de toxoplasmose congénitale. Lorsque la mère est infectée tôt, elle a moins de risques de transmettre le parasite à son bébé. Le risque de transmission augmente au terme de la grossesse. Les professionnel.les de santé estiment qu’il y a 10% de risque de contamination du fœtus au premier trimestre de grossesse contre 60% de risque de contamination au dernier trimestre de grossesse. Cependant, plus l’infection survient tôt, plus les complications peuvent être importantes pour le bébé.

La toxoplasmose comporte des risques de malformations chez votre bébé. Il est possible qu’il développe un déficit visuel dès sa naissance ou plus tard. Dans les cas les plus graves, il peut entraîner un retard psychomoteur, des anomalies de développement du cerveau, un accouchement prématuré ou encore la mort in utéro du fœtus.

Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas attraper la toxoplasmose pendant la grossesse ?

Pour éviter tout risque de transmission, voici une liste de précautions à prendre :

  • 👐 💦 Se laver les mains régulièrement : avant/après avoir mangé et cuisiné mais également après le jardinage. Si vous avez un chat, il est également important de vous laver les mains après vous être occupé de lui. Si vous en avez la possibilité, il est conseillé d’éviter le contact avec votre chat et sa litière le temps de la grossesse, surtout s’il a tendance à se nourrir d’autres animaux tels que les oiseaux.
  • 🍇 Laver vos fruits et légumes car la terre dans laquelle ils ont poussé peut être contaminée par les selles de votre chat lorsque vous les cultivez vous-même dans votre jardin par exemple.
  • 🧊 Congeler la viande à -12 degrés pendant au moins 3 jours pour détruire les kystes du parasite.
  • 🥩 Cuire la viande à cœur et ce peu importe le type de viande.
  • 🍴 Bien laver les ustensiles de cuisine surtout s’ils ont été au contact de viandes crues.
  • 🥚 Éviter les plats à base d’œufs crus non pasteurisés.

❗Pensez à bien respecter la liste des interdictions alimentaires remise par votre professionnel.le santé car c’est le meilleur moyen d’éviter la toxoplasmose.

Comment traiter la toxoplasmose chez la femme enceinte ?

La toxoplasmose congénitale est confirmée par une analyse du liquide amniotique. Une fois le diagnostic effectué, deux antibiotiques (la sulfadiazine et la pyriméthamine) sont prescrits à la femme enceinte jusqu’à l’accouchement. Elle va faire face à un suivi et à des contrôles réguliers tout au long de sa grossesse. Le nouveau-né présentant une toxoplasmose congénitale fait l’objet d’un suivi régulier et reçoit un traitement antibiotique pendant au moins 1 an.

La toxoplasmose congénitale reste latente dans 90% des cas. Le nouveau-né n’aura probablement aucun symptôme mais un suivi annuel jusqu’à l’âge adulte permet de détecter les possibles anomalies et de mettre en place un traitement précoce pour limiter leur développement.

 

Être contaminée par la toxoplasmose comporte des risques importants pour votre bébé. Protégez votre bébé et vous en mettant en place un régime alimentaire adapté, afin que votre grossesse se déroule au mieux.


Écrit par Equipe May . Publié le 03 janvier 2023

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser