Asthme du nourrisson : Symptômes et traitements

Santé bébé
16 minute(s)

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Téléchargez May

Partager l'article

L’asthme est la maladie respiratoire chronique la plus répandue chez l’enfant. En effet, près de 10% d’enfants souffrent d’asthme aujourd’hui et 50% des crises d’asthme apparaissent avant 1 an (pour autant, rassurez-vous, un nourrisson asthmatique ne le reste pas nécessairement).

Quand on est parent, ce n’est pas toujours évident de connaître les bons gestes et les bons réflexes lorsque son enfant est victime d’une crise d’asthme.

May vous explique que faire en cas d’asthme chez le nourrisson !

Qu’est-ce que l’asthme du nourrisson ?

L’asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires, plus particulièrement des bronches. Elle se manifeste par des épisodes de difficulté ou de gêne respiratoire. A cause de l’inflammation, les muscles présents dans les bronches se contractent : il y a donc obstruction des voies et l’air n’arrive plus à circuler. On parle d’asthme du nourrisson (ou de l’enfant) pour les enfants de moins de 3 ans.

Il existe 2 types d’asthme chez le nourrisson :

  • L’asthme intermittent (ou épisodique) du nourrisson : il se manifeste par des crises plus ou moins intenses ou fréquentes et apparaît souvent après un rhume. Il n’y a pas de symptômes entre les crises et pas d’impact sur les activités quotidiennes.
  • L’asthme persistant du nourrisson : il se manifeste par la présence en continu des symptômes (toux, sifflements la nuit etc.) entre les crises et perturbe donc le quotidien.

Comment reconnaître l’asthme chez le nourrisson ?

Différents éléments permettent de reconnaître la crise d’asthme chez l’enfant. Les symptômes de la maladie asthmatique sont similaires à ceux d’une bronchiolite : difficulté respiratoire, essoufflement, respiration sifflante, teint pâle, toux sèche (en particulier la nuit), oppression au niveau de la poitrine fatigue persistante ou encore difficulté à boire et à manger. C’est la répétition de ces symptômes qui mène à croire que votre nourrisson souffre d’asthme. Si votre enfant présente un ou plusieurs de ces symptômes pour la première fois, n’hésitez pas à consulter un.e médecin ou un.e pédiatre afin qu’il puisse effectuer un diagnostic. 🙂

Diagnostiquer l’asthme chez le nourrisson

Seul.e un.e médecin ou un.e pédiatre peut diagnostiquer l’asthme chez le nourrisson. Le professionnel de santé examine alors votre bébé et ausculte ses poumons, pendant la crise. Il vous questionne également sur les symptômes remarqués, la présence d’asthme au sein de la famille et la fréquence des crises d’asthme de votre enfant.

Le plus souvent, une radio des poumons du nourrisson est prescrite par le médecin. En général, l’asthme est diagnostiqué lorsqu’au moins 3 épisodes de bronchiolite sont survenus depuis la naissance du bébé. Une fois votre nourrisson considéré comme asthmatique, un traitement est mis en place et un plan d’action vous est remis par le médecin.

Comment prévenir et éviter les crises d’asthme ?

L’asthme est une maladie chronique mais certains facteurs peuvent provoquer son apparition. Le tabagisme passif, notamment, peut favoriser les crises d’asthme : évitez de fumer et de vapoter (surtout en voiture) en présence de votre bébé.

Par ailleurs, n’hésitez pas à ranger et nettoyer votre intérieur régulièrement car une maison propre et sans moisissure peut limiter l’apparition de l’asthme chez l’enfant.

Si possible, évitez les parfums d’ambiance et les balades en extérieur durant les pics de pollution ou encore de laisser entrer vos animaux de compagnie dans la chambre de votre bébé ! Les enfants qui présentent des allergies ont plus de chance d’être asthmatique : il vaut mieux éviter les allergènes respiratoires et alimentaires qui pourraient déclencher une crise d’asthme à votre enfant.

Quelles sont les causes de l’asthme chez le nourrisson ?

Les causes de l’asthme chez l’enfant sont variables. Elles peuvent être liées à la présence de personnes asthmatiques dans sa famille, à des allergies alimentaires ou à un eczéma atopique. Si votre enfant est né prématuré, cela peut également être un facteur d’apparition de l’asthme. L’infection des voies virales respiratoires, la pollution, le froid ou une activité physique intense peuvent également en être la cause.

Comment soigner l’asthme chez le nourrisson ?

Il n’y a pas de remède magique pour soigner l’asthme chez le nourrisson ! Pour autant, il peut être traité si la fréquence et l’intensité des crises sont contrôlées. Si votre enfant souffre d’asthme, il est essentiel qu’il ait un suivi médical régulier.

Vous avez déjà consulté un médecin ? Le plan d’action qu’il vous a remis contient toutes les directives à suivre : procédé d’utilisation du bronchodilatateur, médicaments à donner, moyens de reconnaître les signes graves, quand se rendre à l’hôpital etc.

Si vous êtes confronté.e à la première crise d’asthme de votre bébé, voici quelques conseils utiles qui peuvent vous aider à la calmer :

  • Mettre votre enfant en position assise
  • Desserrer ses vêtements pour faciliter sa respiration
  • Le rassurer car un enfant en crise peut vite paniquer !

Les crises peuvent survenir à tout moment, il vaut mieux les prévenir en ayant toujours un bronchodilatateur (ventoline, ventilastin, bricanyl etc.) sur vous ! 😉

Lorsque l’état de votre enfant se détériore (malgré le protocole du médecin) et si vous reconnaissez les signes d’une crise d’asthme grave (évanouissement, lèvres bleues, élocution difficile), appelez le 15 ou rendez-vous aux urgences.

Les crises d’asthme peuvent être assez impressionnantes mais rassurez-vous, votre enfant bénéficie d’un protocole de soin adapté par un professionnel de santé !


Écrit par Equipe May . Publié le 08 novembre 2022

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour découvrir nos conseils pratiques

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser