La sieste du nourrisson : de la naissance aux 6 mois

Sommeil bébé
10 minute(s)

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Téléchargez May

Partager l'article

Le sommeil est l’un des premiers besoins du nourrisson. L’impact de la sieste sur le développement est considérable !

Entre réveils et troubles du sommeil… il n’est pas toujours facile d’endormir un nourrisson pendant la journée ! 💤

Pourquoi la sieste est-elle importante pour le nourrisson ?

La sommeil a de nombreux bienfaits et joue un rôle principal dans le développement physique et physiologique des nourrissons. D’ailleurs, on ne parle pas vraiment de sieste pour le nourrisson puisqu’au début, les habitudes de sommeil ne sont pas encore bien installées. Comme il n’est pas encore doté d’une horloge biologique, c’est la faim qui guide ses moments d’éveil. Durant les premières semaines de sa vie, les cycles de sommeil sont très variables.

Quels sont les besoins en sommeil de mon nourrisson ?

Le cycle de sommeil du nourrisson évolue au fil des mois.

Combien de siestes par jour doit faire votre nourrisson ?

❗ Ces données sont approximatives :

De 0 à 3 mois, le nombre de siestes de votre nourrisson est lié aux moments des repas. Il alterne entre périodes de sommeil et d’éveil au rythme des tétées/biberons. Un nourrisson entre 0 et 3 mois ferait, en moyenne, 6 à 8 siestes par jour durant entre 15min et 4 heures.

Vers 4 mois environ, le rythme de 3 siestes devient plus régulier (une le matin, une le midi et une en fin d’après-midi). Elles durent entre 30 minutes et 2 heures.

Faut-il réveiller le nourrisson de sa sieste ?

Qu’il s’agisse d’un petit ou d’un grand dormeur, votre nourrisson est encore un tout petit. Couché dans son lit, le bébé s’endort sans faire la distinction entre le jour et la nuit (d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un nouveau-né). Il est déconseillé de le réveiller lors de la sieste car, à cet âge, il n’y a pas besoin de lui imposer un rythme.

Durant les premiers mois, il a tendance à faire des micro siestes. Vous aurez l’impression qu’il ne dort pas ou qu’il a le sommeil léger et ne ressentirez pas spécialement le besoin ou l’envie de le réveiller. Pour faciliter son endormissement, il est conseillé d’utiliser une écharpe de portage ou de faire une balade en poussette.

❗ Les cycles de sommeil et le rythme de la journée peuvent être très différents d’un jour à l’autre. Un jour le bébé dort toute la journée et le lendemain, il accepte de dormir quelques heures seulement.

Que faire en cas de refus de la sieste par le nourrisson ?

Si votre bébé refuse de faire la sieste, c’est peut-être parce qu’il n’est pas fatigué. De façon générale, les phases d’éveil du nourrisson sont assez courtes, pendant les premiers mois. Il peut arriver que vous observiez des signes de fatigue, chez votre bébé. Dans ce cas, tentez de le coucher dans son lit.

Si vous constatez que votre nourrisson n’a pas sommeil ou que vous ne le sentez pas fatigué. Et bien… téter fatigue ! N’hésitez pas à lui donner le sein ou un biberon et à lui proposer une sieste ensuite, il finira peut-être par s’endormir. Cela ne marche pas à tous les coups mais vous pouvez toujours essayer ! 😉

Le sommeil de l’enfant peut rapidement devenir un sujet d’inquiétude. Ce n’est pas un problème s’il dort plus ou moins que ce à quoi vous vous attendiez ! 🙂


Écrit par Equipe May . Publié le 22 novembre 2022

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour découvrir nos conseils pratiques

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser