Laisser pleurer bébé pour dormir : pour ou contre ?

Quotidien bébé
Sommeil bébé
7 minute(s)

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Téléchargez May

Partager l'article

De nombreuses méthodes, comme la méthode 5-10-15 par exemple, préconisent de laisser pleurer votre bébé pour le faire dormir. La promesse de nuits (enfin) complètes est très tentante pour les parents et c’est bien normal ! Pour autant, laisser son bébé pleurer (voire hurler), n’est pas anodin. Nous faisons le point.

 

? Est-ce que ce genre de méthode fonctionne ? 

Malheureusement, oui ! Laisser pleurer votre bébé va finir par le faire dormir, mais pour de mauvaises raisons. Il finit par arrêter de pleurer (et par s’endormir) un peu par “dépit”. Cela signifie qu’il n’arrête pas de pleurer parce qu’il comprend qu’il doit dormir ou que son besoin est comblé mais tout simplement parce qu’il n’en peut plus.

 

? Que se passe-t-il dans le corps d’un  bébé qu’on laisse pleurer pour le faire dormir ? 

  • ? Au moment où l’enfant se met à pleurer seul dans son lit, son amygdale cérébrale, la partie du cerveau qui est chargée de décoder les dangers, s’active.
  • ? En réaction, une autre partie du cerveau, l’hypothalamus, ordonne alors la sécrétion des hormones de stress (le cortisol).
  • ?️ Pour protéger l’enfant de ce trop-plein de stress, son cerveau se baigne de substances opiacées, telles que les endorphines et la sérotonine. Finalement, c’est un peu comme s’il s’auto-droguait pour ne plus rien sentir. 
  • ? L’enfant finit alors par dormir, exténué, mais son niveau de stress reste élevé.

Finalement, quand on laisse un enfant pleurer seul, on ne lui apprend pas à dormir, ni à se calmer seul. On lui apprend surtout à ne plus manifester ses besoins et à ne compter que sur lui-même… 

 

? Que faire face à un bébé qui pleure avant de dormir ? 

  • ?? Essayez de ne pas laisser votre bébé pleurer seul. Au contraire, nous vous conseillons de l’accompagner, pour lui apprendre qu’il peut compter sur vous : câlinez-le, parlez-lui, touchez-le …
  • ? Mettez en place un rituel du coucher, qui agira alors comme un cadre rassurant sur votre bébé.
  • ? Certains enfants ont des pleurs de décharges avant le sommeil. Dans ce cas, le meilleur conseil reste de s’adapter aux habitudes de l’enfant. Certains enfants ont besoin d’être accompagnés, d’autres préféreront rester seuls quelques minutes. 

Écrit par Equipe May . Publié le 18 mars 2021

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour découvrir nos conseils pratiques

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser