Mon enfant/ bébé est constipé: que faire ?

Santé bébé
20 minute(s)

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Téléchargez May

Partager l'article

Les problèmes de constipation sont très répandus chez l’enfant. Dans la grande majorité des cas, quand un bébé est constipé ce n’est que passager. Un régime alimentaire adapté et de l’exercice physique suffisent alors à soulager un enfant constipé. 

Néanmoins, une constipation qui dure peut engendrer des complications. Voici nos conseils pour les éviter.  

Comment savoir si mon bébé/ enfant est constipé ?

La fréquence “normale” des selles (grande question des parents) varie selon l’âge et l’alimentation. Voici un tableau pour vous aider à vous y retrouver :

 

Âge de l’enfant Fréquence des selles qui peuvent suggérer la constipation
Nourrisson au sein moins de 2 selles par jour les premières semaines.
Nourrisson au lait infantile ou diversifié moins de 3 selles par semaine
Enfant de plus d’un an moins de 2 selles par semaine

 

Mais attention, la fréquence n’est pas le seul critère. Comme les adultes, les enfants ne vont pas tous à la selle à la même fréquence : ne tirez pas trop de conclusions de comparaisons avec d’autres enfants, et surveillez également : 

  • Les selles de votre enfants sont plus volumineuses que d’habitude ?
  • Ses selles sont petites et très dures ?
  • Il a mal au ventre et la défécation se fait avec difficulté ?
  • Il y a des saignements quand il fait ses besoins ?
  • Votre enfant a souvent des traces de selles dans ses sous-vêtements ?

Si c’est le cas, alors votre bébé est sûrement constipé.

Ce qu’il faut faire si mon bébé est constipé

Il n’y a pas trente-six solutions pour soulager un bébé constipé. La première chose à faire est d’adapter son alimentation. Mais là aussi c’est une affaire d’âge. On ne va vous demander de donner des pruneaux à votre nourrisson de 2 semaines 😉

Si votre bébé a moins de 4 mois (ou n’est pas diversifié)

  • Si vous allaitez votre bébé, qu’il se comporte comme d’habitude, qu’il grossit bien et urine bien, ne vous inquiétez pas. Les bébés allaités peuvent parfois n’avoir qu’une à deux selles par semaine.
  • Si vous donnez des biberons, vérifiez bien que vous mettez une cuillère mesure rase pour 30 ml d’eau. Une mauvaise dilution du lait en poudre peut favoriser la constipation. Dans ce cas, demandez à votre médecin ou votre pharmacien s’il n’y a pas un lait plus adapté pour votre bébé (avec des probiotiques par exemple).
  • N’hésitez pas à masser délicatement le ventre de votre bébé (dans le sens des aiguilles d’une montre), ou à le faire pédaler avec les jambes. 

Si votre enfant est plus grand: des fibres, des fibres, des fibres !

  • Des fruits et légumes évidemment ! Poires, framboises, pruneaux, épinards sont d’une redoutable efficacité. Les jus de fruit frais non sucrés sont aussi conseillés.
  • Chez le nourrisson attention à la dose de céréales le soir qui a tendance à constiper davantage.
  • Des légumes secs selon l’âge de votre enfant  (lentilles, haricots blanc, pois cassés, …).
  • Des céréales complètes pour les plus grands.
  • Évitez la pomme (crue et cuite), la banane, le coing, le riz, la carotte cuite (la carotte crue par contre est très bonne pour le transit)

Proposez lui fréquemment à boire. L’hydratation est la clé quel que soit l’âge (ça vaut pour vous aussi). Pour l’école vous pouvez lui proposer une petite bouteille de 500 ml qu’il pourra boire le matin et remplir à midi pour la finir l’après-midi.

Enfin, si votre enfant est en âge de faire du sport, encouragez le à pratiquer une activité physique! Le sport favorise le bon fonctionnement des intestins, donc le transit. 

Ce qu’il ne faut PAS faire

  • Pas de suppositoire, de laxatifs ou de lavement sans avoir consulté votre médecin. Il pourrait y avoir des effets secondaires. 
  • Pas de pression au moment de l’apprentissage de la propreté. La peur de l’échec peut favoriser la constipation. 
  • Evitez les aliments qui ralentissent le transit : banane, riz …
  • Evitez aussi les boissons trop sucrés comme les sodas

Ce qui doit vous alerter

Emmenez votre enfant chez le médecin rapidement dans les cas suivants :

  • La constipation est apparue dès le séjour en maternité et le ventre de votre bébé est ballonné.
  • Votre enfant a du  sang dans les selles.
  • Fortes douleurs abdominale.
  • Il vomit.
  • Son ventre est gonflé, tendu et douloureux.

Si vous avez suivi tous nos conseils et que votre bébé est toujours constipé au delà d’une semaine, allez chez le médecin.

Comme toujours, appelez le 15 si vous constatez l’un des troubles suivants :

  • Comportement : votre enfant est mou ou somnolent, grognon, il ne se comporte pas comme d’habitude. Il dort beaucoup et est difficile à réveiller
  • Coloration : il est très pâle, ses yeux sont cernés et les globes oculaires ont l’air enfoncés, sa peau est marbrée.
  • Respiration : a du mal à respirer ou à une respiration rapide.

Ce qui peut vous aider à voir le bon côté des choses 😉

flushed toilet

Sources :

Notre astuce

Vers 3 ans, proposez à votre enfant d’aller au moins une fois par jour, à horaire fixe et de préférence après le repas, aux toilettes ou au pot pour faire caca. Assurez-vous que les toilettes soient bien confortables et laissez lui le temps qu’il faut. N’insistez pas si les selles ne viennent pas. Un siège réducteur et un tabouret pour poser ses pieds seront de précieux alliés.
Pour les enfants de plus de 3 ans qui ont tendance à être constipés vous pouvez leur montrer cette petite vidéo de l’Association Française de la Pédiatrie Ambulatoire, très explicite et très pédagogique 🙂


Écrit par Docteur Rondeleux, p. Publié le 05 mars 2020

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour découvrir nos conseils pratiques

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser