Boire de la tisane pour stimuler l’allaitement

Allaitement
2 minutes

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Télécharger May

Partager l'article

La tisane a des effets bénéfiques pour l’allaitement, notamment en ce qui concerne la montée de lait. Quels types de tisanes sont à privilégier pour une mère allaitante ?

Réponse, ici ! 👇

Pourquoi prendre de la tisane lorsqu’on allaite ? Quels sont ses bienfaits ?

En tant que mère allaitante, vous pouvez éprouver quelques difficultés à produire du lait maternel. Elles peuvent s’expliquer par :

  • Le déroulé de l’accouchement : une grande perte de sang lors de la délivrance du placenta ou une séparation mère-enfant à la naissance peut causer une diminution de la production de lait.
  • L’état psychologique : vous venez d’accoucher et devez accepter votre nouveau statut de mère. La fatigue, le stress, le baby blues ou encore une dépression post-partum, tout cela peut avoir des conséquences sur le lait maternel.
  • L’état de santé physique : la santé physique est tout aussi importante que la santé psychologique. N’hésitez pas à bien vous alimenter, vous hydrater et à consulter un.e professionnel.le de santé dès lors que vous êtes malade ou que vous vous sentez faible car votre état de santé influe sur l’allaitement.

Pour faire face aux difficultés rencontrées lors de l’allaitement, les jeunes mamans peuvent se tourner vers des remèdes naturels et thérapeuthiques. La tisane d’allaitement, qui consiste à laisser infuser des plantes dans de l’eau bouillante pendant une quinzaine de minutes, a prouvé son efficacité. La consommation de ces infusions, dites “galactogènes”, permet d’augmenter la lactation, ce qui est très utile pour les mamans, notamment pendant les pics de croissance ou les périodes de stress et de fatigue.

Ces tisanes ont aussi d’autres aspects bénéfiques, notamment au niveau digestif. En facilitant la digestion de la maman, elles facilitent aussi celle du bébé puisqu’il reçoit tous les bienfaits à travers le lait maternel. De ce fait, les tisanes d’allaitement sont connues pour apaiser les petits problèmes d’estomac, les ballonnements et même les coliques du nourrisson !

Quelles tisanes privilégier pendant l’allaitement ?

La plupart des tisanes d’allaitement sont composées de verveine, de tilleul, de camomille, d’anis vert, de fenouil, de fenugrec, d’hibiscus, de framboise ou de cumin. La verveine est particulièrement appréciée car elle soutient votre système nerveux et a de ce fait des vertus apaisantes. L’ortie est également une option pour vos tisanes bio car elle est reminéralisante et aide le corps à produire du lait en lui fournissant tous les éléments nutritifs nécessaires.

❗Si vous avez un doute concernant les plantes à choisir, vous pouvez vous adresser à une infirmière puéricultrice et consultante en lactation IBCLC. Grâce à son titre de consultante en lactation certifié par le conseil international, elle est en mesure d’aider et d’accompagner les parents pour que l’allaitement se déroule au mieux. L’autre option est de vous rendre dans une herboristerie. Ils vous conseilleront sur les herbes médicinales à utiliser et leurs bienfaits, qu’elles soient en sachets ou en vrac. Nous vous conseillons d’être vigilante sur les labels de qualité et sur la provenance des plantes avant de les consommer.

Combien peut-on boire de tisanes par jour lorsqu’on allaite ?

Vous pouvez boire de la tisane plusieurs fois par jour et à n’importe quel moment de la journée lorsque vous allaitez. Le plus souvent 9 grammes sont préconisés. Vous boirez alors 3 tasses contenant 3 grammes de tisane par jour (une le matin, une l’après-midi et une le soir). Il est important de consommer des tisanes régulièrement si vous souhaitez qu’elles développent leurs bienfaits et favorisent les montées de lait.

❗Les tisanes ne relancent pas l’allaitement, ne les buvez donc pas dans cette optique, leur but est de donner un coup de pouce à la lactation !

Quelles sont les plantes à éviter pendant l’allaitement ?

La pervenche, la sauge et le persil sont les plantes à éviter pendant l’allaitement. La menthe ou la menthe poivrée sont aussi à consommer à petites doses car elles peuvent avoir des effets négatifs sur la lactation. Les principes actifs présents dans la menthe peuvent réduire la production de lait et donc avoir l’effet inverse de celui recherché.

❗Le thé, qui a une composition différente de la tisane, contient de la théine. Il peut, comme la caféine, avoir des effets excitants sur votre bébé. C’est pourquoi, il est souvent conseillé de le consommer avec modération (1 à 2 tasses par jour).

💡 Si au contraire vous souhaitez limiter la montée de lait, il est conseillé de boire de l’eau plutôt que de la tisane et de poser des feuilles de choux verts congelées sur chaque sein afin de les détendre.

La tisane vous permet de consommer de l’eau et donc d’éliminer les toxines. Elle est calmante et permet le bon déroulement de l’allaitement pour vous et votre bébé. N’hésitez pas à en consommer régulièrement pour expérimenter tous ses bienfaits. 🙂


Écrit par Equipe May . Publié le 05 janvier 2023

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour mieux appréhender les premières semaines avec votre bébé

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser