Les effets secondaires des vaccins sur votre nourrisson de 2 mois

Santé bébé
2 minutes

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Télécharger May

Partager l'article

L’obligation vaccinale permet d’éradiquer certaines maladies, de baisser le taux de mortalité et d’éviter les complications potentiellement graves de certaines infections.

Parmi les vaccins obligatoires, on dénombre, notamment, ceux contre le virus de la rougeole, les oreillons et la rubéole, qui sont des maladies transmissibles.

Entre les vaccins obligatoires et ceux qui sont vivement recommandés, il est parfois difficile de s’y retrouver.

On fait le point pour vous 📒

Pourquoi commencer la vaccination d’un bébé à 2 mois ?

Les premiers mois de vie d’un bébé sont ponctués par divers rendez-vous médicaux chez le pédiatre et par… les vaccins. On recommande la vaccination des jeunes enfants dès l’âge de 2 mois. Pourquoi ?

Avant cet âge, leur système immunitaire est encore trop immature ;
Et le risque de contracter des maladies infectieuses s’accentue dès 2 mois.

Pour les enfants nés après janvier 2018, 11 vaccins obligatoires doivent être administrés avant l’âge de 2 ans. A partir de 2 mois, le ministère de la santé recense 6 rendez-vous de vaccins obligatoires (qui correspondent à 10 injections) :

  • Le vaccin contre la DTP (Diphtérie, Tétanos et Poliomyélite)
  • Le vaccin contre la Coqueluche
  • Le vaccin contre le HIB (Haeomiphilus Influenzae B)
  • Le vaccin contre l’hépatite B
  • Le vaccin contre le méningocoque C
  • Et le vaccin contre le pneumocoque.

Cela signifie donc que le carnet de santé de votre enfant doit être à jour afin que celui-ci puisse être accepté en crèche, à l’école ou même en colonie de vacances.

❓ Comment fonctionne un vaccin ? Concrètement, un vaccin permet au système immunitaire de fabriquer des anticorps contre une maladie sans la contracter. Certains vaccins consistent en une injection unique tandis que d’autres nécessitent une ou plusieurs dose(s) de rappel.

Contrairement aux idées reçues, il n’existe pas de contre-indication des vaccins pour les enfants nés prématurément. Au contraire, les prématurés étant particulièrement fragiles, il est d’autant plus important de les faire vacciner !

En revanche, en cas de maladie, de fièvre ou de poussée d’eczéma, la vaccination peut être différée.

Quels sont les effets secondaires après les vaccins d’un bébé ?

Une fois les vaccins administrés, des effets indésirables légers mais souvent bénins peuvent apparaître. Les symptômes les plus courants après avoir reçu une dose vaccinale sont : la fièvre, la fatigue et les courbatures (comme pour une grippe). Dans certains cas, une rougeur ou un gonflement peuvent apparaître au point d’injection. Si les symptômes persistent et durent plus de 3 jours, vous pouvez demander conseil ou consulter votre pédiatre.

Comment soulager le bébé de 2 mois après le vaccin ?

Se faire vacciner est une expérience peu agréable pour le bébé comme pour vous, nous l’imaginons 😉. Il est possible qu’il pleure pendant et après. Pour soulager la douleur, vous pouvez le rassurer en le prenant dans vos bras. Vous pouvez aussi essayer de le distraire à l’aide de son doudou ou d’un hochet coloré ! La tétine ou la tétée peut également le calmer : en effet, le processus de succion est apaisant.

❓ Est-ce que je peux appliquer un pansement ou une crème anesthésiante sur la peau de mon bébé ? La réponse est oui ! A condition de l’appliquer idéalement 1h à 2 heures avant l’injection. En cas de doute, vous pouvez vous rapprocher de votre pharmacien afin d’obtenir quelques conseils d’application.

Comment surveiller le bébé après un vaccin et quand s’inquiéter ?

Après une injection de vaccin, nous recommandons toujours aux parents de se renseigner sur les possibles désagréments qui peuvent avoir lieu après vaccination par précaution. Bien que les possibles effets secondaires passent, généralement, rapidement, surveillez les éventuelles poussées de fièvre !

Vous pouvez dans la plupart des cas soulager son inconfort ou sa fièvre par du paracétamol, selon la prescription habituelle de son médecin.
Si vous constatez que votre bébé est très agité, pleure vraiment plus que d’habitude sans raison apparente après avoir reçu un vaccin contre une maladie infectieuse (notamment celui contre le rotavirus), consultez un pédiatre.

Une boule un peu dure peut être visible au niveau du point d’injection : pas d’inquiétude, il s’agit de la réaction d’immunité provoquée par la dose de vaccin ! Vous pouvez appliquer un peu de froid ou d’argile verte dessus.

Les vaccinations sont rarement une partie de plaisir mais elles sont nécessaires et vivement recommandées. Elles permettent de booster le programme d’immunisation de votre bébé contre de nombreuses maladies 🙂


Écrit par Equipe May . Publié le 27 novembre 2022

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour mieux appréhender les premières semaines avec votre bébé

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser