Peut-on continuer l’allaitement quand on a la Covid-19 ?

Allaitement
2 minutes

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Télécharger May

Partager l'article

Vous venez d’effectuer un test PCR ou antigénique et il s’avère positif ? L’allaitement constitue-t-il un risque lorsque l’on est infectée par la Covid 19 ? Que faire dans ce cas ?

Réponse, ici ! 👇

Une contamination à la Covid empêche-t-elle de continuer l’allaitement ?

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), le Ministère de la Santé ou encore Santé publique France, l’infection de la mère par la Covid-19 n’est pas un obstacle à l’allaitement. En effet, le risque de transmission du virus est faible car il n’est pas détecté dans le lait maternel. Jusqu’à présent aucun risque de transmission verticale mère-enfant n’a été prouvé, que ce soit à travers le placenta, le lait maternel ou le contact direct.

❗ Néanmoins, vous pouvez arrêter l’allaitement au sein de votre bébé si vous avez de la fièvre ou que vous vous sentez trop faible pour continuer. Dans ce cas, le tire-lait est la meilleure option pour vous permettre de continuer à produire le lait maternel, en attendant de reprendre l’allaitement lorsque vous vous sentirez mieux.. S’il vous est impossible de pratiquer l’allaitement exclusif lors de votre infection par le SARS-CoV-2, nous vous conseillons d’opter pour du lait artificiel premier âge pendant quelques jours. Le co-parent ou un de vos proches peut ainsi prendre le relais pour nourrir le bébé. N’hésitez pas à consulter votre sage-femme ou une conseillère en lactation afin qu’elle puisse vous guider au mieux durant cette période.

Quelles précautions prendre lorsqu’on allaite en ayant le Covid ?

Le lait est nécessaire au nouveau-né car il lui procure tous les apports en nutriments dont il a besoin et permet le développement de son système immunitaire. A ce jour, aucune étude ne montre la dangerosité d’une contamination de la mère par le SARS-CoV-2 pour les bébés allaités. Pour autant, il reste préférable de prendre certaines précautions afin d’éviter le moindre risque. N’hésitez pas à porter un masque et une blouse au moment de donner le sein (que vous veillerez à changer à chaque tétée). Le lavage des mains, le nettoyage et la désinfection des mamelons sont recommandés avant et après chaque tétée. Nous vous invitons également à nettoyer et à désinfecter toutes les surfaces que vous toucherez. Vous l’aurez compris, vous n’avez pas besoin de vous séparer de votre nouveau-né lorsque vous avez la Covid mais il est préférable d’éviter les bisous pendant que vous êtes infectée.

En cas de fièvre et de symptômes persistants, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin afin qu’il vous prescrive du paracétamol. Il s’agit d’un des seuls traitements médicamenteux qui soit compatible avec la poursuite de l’allaitement pour la mère allaitante..

❗ Tentez de surveiller votre bébé et d’observer les signes qui montreraient qu’il est tombé malade. Si cela devenait le cas, vous n’avez pas besoin de réduire le rythme des tétées. Au contraire, il est plutôt conseillé de continuer à allaiter normalement et de consulter votre pédiatre en cas de doute.

Le lait maternel pourrait-il être protecteur contre le Covid ?

Selon certaines études de l’OMS, le lait maternel pourrait protéger les bébés grâce aux anticorps qu’il contient. Ces études ont également montré la présence d’anticorps dans le lait des mères allaitantes qui ont effectué leur vaccination contre le virus de la Covid-19 pendant la grossesse ou après l’accouchement. En effet, des anticorps post-vaccinaux ont été retrouvés dans le sang du cordon ombilical et dans le lait maternel de plusieurs accouchées. Cela prouverait que le vaccin peut avoir un effet protecteur sur le nourrisson, comme c’est le cas pour certaines maladies infectieuses respiratoires, telles que la grippe ou la coqueluche.

L’allaitement maternel est “le meilleur moyen d’assurer la santé et la survie de votre bébé” selon l’OMS. Il favorise la succion du bébé et la production de lait, permet de réduire les risques d’obésité et développe les défenses immunitaires de votre enfant.

A première vue, la poursuite de l’allaitement lorsque vous avez contracté la Covid-19 peut paraître inquiétante. Néanmoins, l’allaitement maternel possède de nombreux avantages qui ne disparaissent pas, même en cas d’infection. Prenez certaines précautions mais rassurez-vous, vous ne lui ferez pas courir de risques en allaitant !


Écrit par Equipe May . Publié le 21 janvier 2023

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour mieux appréhender les premières semaines avec votre bébé

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser