Seins mous pendant l’allaitement, que dois-je faire ?

Allaitement
15 minute(s)

Une question ?

Téléchargez dès maintenant l'app May pour bénéficier d'un accompagnement par notre équipe de santé, disponible 7j/7 de 8h à 22h.

Téléchargez May

Partager l'article

Débuter l’allaitement au sein n’est pas toujours évident. Une chose est sûre : il est nécessaire d’avoir les bons mécanismes. Comment être sûre que l’on effectue les bons gestes ? Comment faire pour que l’allaitement se déroule bien ? De plus en plus de mères se questionnent sur l’impact qu’a l’état de leurs seins sur l’allaitement mais qu’en est-il réellement ?

Réponse dans cet article ! 👇

Pourquoi les seins deviennent-ils mous après l’accouchement ?

Les seins se préparent à l’allaitement dès la puberté. Ils grossissent et se transforment pendant la grossesse et ce jusqu’à l’accouchement. Contrairement à ce que l’on peut penser, ce sont les variations de volumes qui déforment les seins et non pas l’allaitement. Après l’accouchement, les seins peuvent être durs et gonflés, lors de la montée de lait notamment, et quand le temps entre les tétées s’agrandit. Ils deviennent, en général, plus mous après la tétée, ou plus souvent quelques semaines après l’accouchement.

Les seins mous peuvent-ils perturber l’allaitement ?

Et bien non ! Les seins mous ne perturbent pas l’allaitement. Vos seins peuvent être moins galbés qu’avant, pour autant avoir les seins mous n’a pas d’impact sur l’allaitement. D’autres facteurs peuvent perturber l’allaitement comme :

  • Les crevasses : ce sont des petites brèches de peau situées au niveau du mamelon qui apparaissent les premières semaines. Elles sont dues à une mauvaise position ou à des problèmes de succion du bébé. Pour calmer les crevasses, n’hésitez pas à revoir la position de votre bébé et à vérifier qu’il ait bien les lèvres ourlées vers l’extérieur lors de la tétée. Quelques gouttes de lait sur les crevasses permettent de les faire disparaître puisque le lait maternel fonctionne comme un désinfectant et un cicatrisant.
  • L’engorgement : il a lieu à cause d’un mauvais drainage du sein. Pour calmer ou éviter le risque d’engorgement, essayez de mettre en place des tétées régulières et efficaces, de masser vos seins avant la tétée et de vérifier la succion de votre bébé.
  • La mastite (aussi appelée “grippe du sein”) : il s’agit d’une inflammation d’une partie du sein et de la glande mammaire. Elle est également causée par un drainage insuffisant. La fièvre, les courbatures, la fatigue et les seins chauds et douloureux sont les symptômes les plus courants. En cas de mastite, mêmes conseils que pour l’engorgement. Il vaut mieux privilégier les massages doux et prendre du paracétamol en cas de fièvre.

❗ Attention, lors de l’allaitement, les douleurs ne sont jamais normales ! N’hésitez pas à vérifier que vous avez la bonne posture pour donner le sein ou à vous rapprocher d’un.e professionnel.le de santé si des douleurs persistent.

Comment permettre au bébé de bien se nourrir lorsque les seins sont mous ?

La montée de lait a lieu 2 à 3 jours après l’accouchement. La stimulation du sein par la succion est importante dès l’arrivée du nouveau-né car elle permet la lactation. Pour bien nourrir son enfant, il faut une bonne installation (tête, cou et colonne vertébrale du bébé alignés) et une bonne position du bébé au sein (bouche ouverte et lèvres ourlées).

Le colostrum laisse place au lait de transition puis au lait mature 2 semaines plus tard. C’est le sang qui apporte l’eau et les nutriments nécessaires à la fabrication du lait maternel. Lorsque vos seins sont mous, le procédé d’allaitement est le même que d’habitude !

Il est possible que vos seins soient d’apparence plus mous après le premier mois, car votre lactation s’adapte davantage à la “demande” de votre bébé : les seins fabriquent du lait au moment où celui-ci en demande. C’est une sensation que vous pouvez ressentir également durant les pics de croissance, ou périodes de pointe durant lesquelles votre bébé va téter plus souvent. Quand vous trouvez que vos seins sont mous, n’hésitez pas à observer les signes que votre production lactée est suffisante (vous entendez votre bébé déglutir après ses mouvements de succion, il prend bien du poids et remplit bien ses couches)

Quand est-ce que l’allaitement va se stabiliser ?

Pour permettre à l’allaitement de se stabiliser, il faut adopter les bons gestes ! Les premiers instants peuvent être laborieux, nous le savons bien ! N’hésitez pas à effectuer des manipulations utiles pour que l’allaitement démarre correctement : bonne position au sein (Biological Naturing, position allongée, ballon de rugby, madone,… la bonne position est celle où vous vous sentez confortable et votre bébé aussi), expression manuelle, compression du sein ou encore prise sandwich. Toutes ses petites pratiques aident à stabiliser l’allaitement. Il ne devrait pas y avoir de problématique de succion et d’écoulement du lait si votre bébé prend bien le sein.

Allaiter participe à la construction du lien d’attachement mère-enfant. C’est un moment de partage avec votre nourrisson. Il est essentiel de se donner suffisamment de temps pour que vous puissiez tous les deux vous adapter, alors pas de panique si vous rencontrez quelques difficultés au début ! 😉


Écrit par Equipe May . Publié le 10 novembre 2022

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour mieux appréhender les premières semaines avec votre bébé

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser