Alimentation grossesse

Tout savoir sur l’alimentation pendant la grossesse, pour votre bien-être et celui de votre bébé

L’essentiel pour une alimentation saine pendant la grossesse

Il peut être difficile pour la future maman de savoir ce qu’elle a le droit de mettre dans son assiette quand elle est enceinte ! Au-delà des interdictions, la grossesse est une excellente opportunité d’équilibrer son régime alimentaire. Quelles sont les habitudes alimentaires à adopter pour avoir un bon équilibre nutritionnel pendant cette période ? May vous donne quelques clés.

Quels sont les aliments à éviter lors d’une grossesse ?

Certains aliments comportent des risques bactériologiques pour le fœtus (toxoplasmose, listériose, salmonellose). Une liste complète des interdictions alimentaires vous sera remise par votre pédiatre ou votre sage-femme. Elle inclut notamment :

  • les poissons fumés
  • les crustacés ou coquillages crus
  • le surimi et le tarama
  • les graines germées crues (soja, luzerne, …)
    la charcuterie crue et la charcuterie cuite (jambon cru, rillettes, pâté …)
  • les recettes à base d’œufs crus non pasteurisés (mousse au chocolat, mayonnaise maison…)

 

De manière générale, faîtes attention à bien cuire tous les aliments d’origine animale (viande, œufs et poisson). Idem quand vous n’êtes pas certaine de la façon dont votre plat sera cuisiné : au restaurant, préférez toujours des aliments bien cuits.
Pour les fromages à pâte molle, la question à se poser est la suivante : le fromage est-il au lait cru ou au lait pasteurisé (dans le second cas, vous pouvez y aller !). Pour les fromages à pâte dure en revanche, pas de contre-indication : faîtes vous plaisir !

Comment adopter une alimentation saine et équilibrée pendant la grossesse ?

« Il faut manger pour deux ! » : oui… mais non. S’il est vrai que le métabolisme a des besoins nutritionnels accrus pendant la grossesse, les besoins en calories n’augmentent eux que très légèrement. Il ne faut donc pas « manger comme deux », mais s’alimenter convenablement pour vous deux.

Glucides et lipides

Les besoins en glucides et en lipides n’augmentent pas pendant la grossesse. Mais il est important de se pencher sur la qualité de ces nutriments pour le bon fonctionnement de l’organisme.
La famille des glucides inclut les féculents, les fruits et le sucre en général. Pendant la grossesse, les féculents sont recommandés à tous les repas. En fin de grossesse, choisissez plutôt des céréales complètes et des légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches) qui sont riches en fibres.
Les lipides (ou « matières grasses ») sont également indispensables, notamment les Oméga 3, qui sont essentiels au bon développement cognitif et moteur de votre enfant. Pour couvrir ces besoins, privilégiez les matières grasses d’origine végétale (huile d’olive, de colza).

Protéines

Les besoins en protéines sont les seuls qui augmentent quantitativement pendant la grossesse pour couvrir les apports nutritionnels nécessaires à la croissance du fœtus. Vous pouvez opter pour des protéines d’origine animale (viande, poisson, œufs, produits laitiers) et/ou végétale (céréales et légumineuses).

Vitamines

Les besoins en vitamines augmentent aussi et doivent être couverts dès le début de la grossesse, comme c’est le cas pour la vitamine B9. Vous trouverez cette vitamine dans les légumes frais et les noisettes. Deux autres vitamines sont cruciales : la vitamine C, présente dans les fruits et légumes crus, et la vitamine D, présente dans les poissons gras et les produits laitiers non écrémés. Des suppléments en vitamine D vous seront proposés vers la fin du 2ème trimestre par votre professionnel.le de santé.

Minéraux

Ces vitamines contribuent à absorber deux minéraux indispensables : le fer et le calcium. Pour vos besoins en fer, consommez de la viande rouge, du poisson, des œufs et des légumes secs. N’hésitez pas à consommer 3 produits laitiers par jour, mais aussi des amandes ou des noix pour couvrir ceux en calcium.

 

Toutes ces règles peuvent faire peur de prime abord, mais il ne s’agit pas de se priver. Il faut voir la grossesse comme l’opportunité idéale d’adopter une bonne alimentation, une alimentation variée, à la fois pour le développement de votre bébé, mais aussi pour prendre soin de vous !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles dédiés à la grossesse, l’alimentation, l’allaitement, etc.

Je m’inscris à la newsletter
May Santé